De qui se moque-t-on ?

Grosse actualité - revenez souvent - MAJ quotidiennes


* La réforme, en douce.
Malgré son abandon, l'EN recherche des lycées qui voudraient expérimenter la réforme Darcos. 500 postes trouvés miraculeusement pour cela.

De source syndicale-- Tout en annonçant, sous la pression du mouvement social, « repartir de zéro » sur la réforme du lycée, le ministre déclare lancer un processus d'expérimentation « de nouvelles organisations du lycée ». Il recherche donc 100 lycées et débloque 500 postes d'enseignants. En outre, cet « appel d'offre » à l'expérimentation a été lancé sans aucune discussion ou information préalable.
Cette annonce particulièrement indécente dans le contexte de suppression massive de postes – soulève des questions de fond :
Où le ministre trouve-t-il ces 500 postes alors que le gouvernement s'enferre dans sa volonté de supprimer 13.500 postes dans l'Education nationale pour la rentrée 2009 ? Que va-t-on expérimenter ? Sur quelles bases ? Dans plusieurs académies, les expérimentations se feraient exclusivement à partir du projet de réforme rejeté en décembre 2008.

Nouveau slogan pour le 29 : Darcos à Lourdes !

* L'EN, en manque de personnel, (re)commence à recruter des vacataires sur les liste, des recalés aux concours des Prof des écoles. C'est ce qui se passe en Poitou Charentes comme l'a stipulé une inspectrice d'académie le 13 janvier. Il n'est même plus question de recruter sur les listes complémentaires. Raisons budgétaires obligent...


* S'il fallait encore le démontrer, la maternelle est bien sacrifiée et ce depuis longtemps. Voici les onze points trouvés par les enseignants de la région lyonnaise et qui montrent que depuis longtemps tout va dans le même sens. C'est là.



* Le Maine-et-Loire en pointe. Après les retraités, les étudiants en IUFM, voici l'appel de l'IA en direction des "élèves majeurs (en formation de BEP sanitaire et sociale et d'aide soignant)".



Bon bien il y a tout : mail, tel, adresse, vous pouvez les insulter en direct.


* Un préfet victime du SMA ? Il devra aller surveiller lui-même. Bonne initiative de ce maire qui a demandé à des personnalités de son département de venir faire ce qu'ils demandent (aux autres) d'appliquer. Un préfet, donc, mais aussi un IA, des élus de droite, des élus battus, et différentes personnes qui trouvent le SMA bien. Bravo.


Le Parisien — Rodez veut faire garder les élèves par le préfet


Arodez (Aveyron), le maire va tenter de prendre l’Etat à son propre jeu. Puisque la loi l’oblige à mettre en place le service minimum d’accueil (SMA) dans les écoles en cas de grève des enseignants, Christian Teyssèdre (PS) a invité par courrier 145 personnalités locales à venir garder jeudi les 2 000 élèves scolarisés dans sa commune.

Parmi ceux qui ont été sollicités pour assurer ce SMA figurent le préfet de l’Aveyron et l’inspecteur d’académie ! Aucun des deux n’a souhaité pour l’instant commenter cette initiative… « Je montrerai que la loi est inapplicable » « Comment pourrai-je réquisitionner des agents communaux s’ils sont en grève eux aussi ? » fait notamment valoir Christian Teyssèdre. Et d’ajouter avec malice : « Après tout, ces personnalités sont des citoyens comme les autres. S’ils sont cohérents, ils ne peuvent pas me demander quelque chose et refuser de l’appliquer. » Parmi les personnes invitées à participer au dispositif d’accueil figurent également les élus de la majorité municipale, le maire en tête, un député UMP, des conseillers généraux, ainsi que les candidats battus aux dernières élections municipales. A la suite de l’envoi de ces courriers, la municipalité dit avoir reçu une quinzaine de réponses, positives et négatives. « S’ils ne viennent pas, je les mettrai en contradiction avec ce qu’ils me demandent d’appliquer, et je montrerai que la loi est inapplicable », prévient le premier magistrat de Rodez. En novembre dernier, lors d’une précédente grève des enseignants, le préfet de l’Aveyron avait saisi le tribunal administratif pour imposer à des communes du département de mettre en place le service minimum à l’école. La demande étant arrivée hors délai, la justice n’avait pas donné suite.


*Darcos et Sarkozy en grève jeudi ? Il faut le croire. Allez voir leurs agenda respectifs, et . Curieusement ils n'ont rien prévu, seraient-ils dans les cortèges ? Non, ne me dites pas... comme ces irresponsables de Sud et tous ceux qui "feraient mieux de se remonter les manches", comme a dit ce matin E. Woerth ?


* Le 29 janvier j'arrête : de quoi afficher (voir doc en pdf).


Tout plein d'autres là : affichage nuisances

blog comments powered by Disqus