Dé-Livret-Nous !

* 28 mars : dans le caniveau

A Paris ou en province, cela se confirme la journée du 28 mars n’a pas été une belle réussite. Petits cortèges et faibles mobilisations, même dans les départements ou la FSU se mobilisait.
Le report de la réforme à la rentrée 2014 satisfait-il tout le monde ? Il faut croire.
C’est ainsi en tout cas que V. Peillon réussit à faire accepter l’idée d’une réforme qui entérine largement celle de son prédécesseur et qui elle est vraiment nocive.

Que voulez-vous c’est la crise !
Mais, on n’est pas obligé de le croire !
D’ailleurs et si l’Ecole servait avant tout à apprendre à DESOBEIR ? Voir ici.



* Recours sur les rythmes (c’est pas fini)

C’est SUDéducation qui s’y colle (tout seul, les autres ne veulent pas, pourquoi ?), et a déposé un recours devant le Conseil d’Etat (c’est ici).

Précisions :
il ne s’agit pas uniquement d’un recours formel (non passage devant le nouveau CHSCT, ce qui montre déjà comment l’administration s’en fiche du CHSCT), mais bien aussi sur le fond, car il s’agit de souligner le manque d’information sur les conditions de sécurité pour les personnels et d’insister sur le fait que celui-ci encadre de plus en plus d’élève, mais aussi pour les élèves (encadrés pendant plus longtemps avec moins de personnel). le recours porte aussi sur l’illégalité des deux dates d’application.


* Fichage/Livrets de compétences partout !

Base élève était une première pierre. Et puisque les rouages serviles de l’EN s’y sont mis pourquoi ne pas continuer ?
C’est en effet ce que l’on peut penser avec la généralisation ces temps-ci de différents nouveaux livrets pour les uns et pour les autres. Dernier en date, (après celui pour le milieu carcéral et libérés de prison) :
le livret pour les apprentis sortis du système scolaire.

Voilà encore un domaine qui d’après l’arrêté du 24 janvier 2013, paru au JO du 14 mars, va connaître un fichage général :le titre de l’arrêté est clair : il porte sur la « 
création d’un traitement automatisé de données à caractère personnel sur l’insertion dans la vie active des élèves et apprentis ayant quitté le système éducatif ». C’est là.

Tous les jours un peu plus proche de ce nouveau livret ouvrier que la toute aussi nouvelle flexisécurtié appelle de ses voeux les plus chers.


* Apprentissage précoce: l’Ifrap encore.


La droite ultralibérale a voulu élever la qualité du débat entre Vincent Peillon et Ségolène Royal sur l'abandon de l'apprentissage à 14 ans en apportant un nouvel argument de choc. Une de ses officines les plus actives, l'iFRAP,  soupçonne en effet "le corps enseignant, méfiant envers l’apprentissage, [d'] organiser l’absentéisme des élèves" et reproche au ministre d'avoir fait un "choix clientéliste [pour] rassurer les enseignants qui se sont plaints de la baisse des recrutements ces dernières années, et embaucher massivement de nouveaux personnels sous couvert d’aide aux élèves en difficulté".
"En réalité, déplore l'iFRAP, supprimer l’apprentissage permettra à l’Éducation nationale de faire revenir en classe à plein temps un certain nombre d’élèves, et de justifier de nouvelles embauches d’enseignants et d’éducateurs spécialisés."

http://www.ifrap.org/Pourquoi-l-Education-nationale-supprime-l-apprentissage-a-14-ans,13237.html

Et dire que pour produire de telles élucubrations, on maintient des niches fiscales pour entretenir des assocs comme l'iFRAP !



*Des cathos qui avancent masqués:

Comme on pouvait s'y attendre, il se confirme que des réseaux proches de l'enseignement catholique ont pris une part active dans l'organisation de la manifestation contre le mariage pour tous: Le Monde  nous apprend à ce sujet que certaines "organisations avancent masquées. Ainsi, l'Appel des professionnels de l'enfance , association créée en 2005 [et non 2012 comme nous l'avions indiqué par erreur], est dirigé par Jérôme Brunet, par ailleurs, directeur diocésain de l'enseignement catholique en région Centre."  Et Le Monde ajoute: "En apparence, la Manif pour tous représente de larges pans de la population. En apparence seulement.
Car en réalité, nombre de  de ces mouvements sont des coquilles vides qui n'ont aucune existence. Quant aux autres, ils sont presque tous liés à l'Eglise, soit directement, soit par les engagements de leurs responsables."
http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/03/21/manif-pour-tous-la-grande-illusion_1850515_3224.html

Des cathos très excités ?
Jusqu'où cette implication de réseaux liés à l"enseignement catholique est-elle allée? Jusqu'à s'entremettre avec les  plus ultras des manifestants qui avaient l'intention d'occuper un lieu de la capitale, sur le modèle des "printemps arabes" ?
http://printempsfrancais.fr/le-kit-du-campeur/

Selon Le Monde, "Une ligne de clivage semble ... apparaître entre les responsables de la Manif pour tous. Selon La Croix, Mme Bourges et d'autres au sein du mouvement seraient partisans d'une approche radicale"

Or
Brunet qui préside  l'appel des professionnels de l'enfance, est aussi un des porte-parole du Collectif pour l'enfance fondé par Béatrice Bourges, l'organisatrice de l'opération Printemps français, et le site de Brunet, l'appel des professionnels de l'enfance, évoque par ailleurs sa proximité avec Béatrice Bourges et .

Il est aussi à noter que le Loir-et-Cher, département où Brunet est directeur diocésain et où il s'était distingué en soutenant les propos d'Eric Delabarre favorables à l'organisation de débats sur le mariage pour tous dans des établissements d'enseignement privé sous contrat, s'est fait remarquer lors de l'organisation de l'acheminement des manifestants à Paris, par l'envoi de cars fortement acquis à la cause du Printemps français (sur celui-ci voir pour info là). On pouvait ainsi lire depuis plusieurs jours sur le site départemental du FN l'appel suivant:
"Tous à Paris dimanche prochain ! C’est le Printemps français ! Inscriptions pour les cars au départ de Loir et Cher sur le site la manif pour tous 41."
Mais c'est
sûrement un pur hasard puisque le mouvement est parfaitement "apolitique" et "areligieux"...

(NB. d'autres mouvements politiques appelaient aussi à participer à l'opération Printemps français, comme celui de Christine Boutin, qui demandait aux manifestants d'apporter leurs tentes...)
blog comments powered by Disqus